Nouveaux parents : attention au virus pied-main-bouche chez les bébés

En France, le virus pied-main-bouche touche un certain nombre d’enfants et de bébés. Malheureusement, la plupart des parents sont peu informés au sujet de cette maladie et beaucoup se trompent sur pas mal d’éléments.

Contagion du virus pied-main-bouche

Le virus pied-main-bouche est contagieux. D’ailleurs, il existe une période de l’année pendant laquelle la contagion est plus importante. C’est en été et dans les premiers jours de l’automne que le risque de contagion est le plus élevé. En règle générale, c’est un enfant âgé de 6 mois à 4 ans qui a le plus de chance d’être contaminé (il faut donc faire attention à la crèche, à l’école et partout où il y a d’autres enfants qui pourraient avoir et transmettre le virus).

Pourquoi l’enfant est le plus touché ? Parce qu’à ce stade, un bébé ou un enfant n’a pas encore de système immunitaire assez costaud. Heureusement, la contamination n’est pas inévitable. Il faut suivre des règles d’hygiène relativement classiques mais strictes. Cela permet de diminuer grandement la contagiosité de ce syndrome. Par exemple, il faut se laver les mains fréquemment et surtout avant chaque repas. De même, il faut faire attention aux objets que l’enfant touche et/ou met dans sa bouche car cela peut augmenter les risques de contamination du virus pied-main-bouche.

Lorsqu’un enfant est atteint du syndrome pied-main-bouche, la période d’incubation est de 5 ou 6 jours. En revanche, le virus peut être encore présent dans les selles pendant une durée allant de 8 à 12 semaines. De ce fait, en cas de mauvaise hygiène de l’enfant ou de contact avec ses selles, il pourra être contaminé de nouveau.

En soi, le virus pied-main-bouche n’est pas dangereux. Il n’existe, d’ailleurs, aucun moyen de soigner cette maladie. Mais combien de temps ça dure ? Puisqu’il n’a pas de traitement, ce syndrome finit par disparaître au bout de 5 à 7 jours, environ. Alors même si ce virus reste bénin, il faut quand même faire attention à bien hydrater le bébé ou l’enfant et à soulager ses maux de tête (la douleur peut s’atténuer grâce à la prise de paracétamol, par exemple). Aussi, il faudra avoir une hygiène irréprochable.

Virus pied-main-bouche, méningite ou autre complication

Bien que cela arrive rarement, le virus pied-main-bouche peut causer des complications et donner lieu à une méningite dans certains cas. Cette dernière, dite méningite bactérienne, est très grave car elle peut entraîner un décès ou de lourdes séquelles. Dans la mesure où elle est contagieuse, il est impératif de traiter rapidement l’enfant infecté mais aussi son entourage (à cause des risques de contagion). Chez l’enfant et l’adulte, la méningite se traduit par des symptômes comme une forte fièvre, des maux de tête, une sensation de raideur dans la nuque, etc. Chez le nourrisson, il aura un comportement inhabituel, ne voudra pas manger, sera fortement fatigué, etc. Il faut bien prendre connaissance des différents symptômes selon qu’il s’agisse d’un nourrisson, d’un enfant ou d’un adulte. A savoir également que le temps d’incubation varie de 2 à 10 jours.

La méningite n’est pas la seule complication possible. Il peut y avoir la myocardite (le muscle cardiaque ne fonctionne plus correctement et entraîne donc des problèmes cardiaques) ou l’encéphalite (inflammation de l’encéphale – zone du cerveau, du tronc cérébral et du cervelet), la déshydratation et d’autres.

Voici quelques symptômes du virus pied-main-bouche : maux de gorge, fièvre, maux de tête, pas d’appétit, nez qui coule, diarrhée ou vomissements, etc. Aussi, des cloques peuvent apparaître sur la paume des mains, sur les doigts, sur la plante des pieds et sur les fesses comme on peut voir sur cette photo :

Virus pied-main-bouche

La bouche aussi peut être atteinte par des sortes d’aphtes ainsi que sur la langue (ce qui peut être gênant pour manger et pour boire). Les lésions cutanées qui se trouvent sur les mains et sur les pieds finissent par disparaître après quelques jours mais dans la bouche, elles restent plus longtemps.

Il vaut mieux consulter un médecin si l’enfant vomit souvent, si sa respiration est trop rapide, s’il souffre de maux de gorge très douloureux, s’il fait preuve de confusion ou de somnolence, s’il a des convulsions. En cas de déshydratation, rendez-vous aux urgences sans attendre.

Le virus pied-main-bouche chez les adultes

Le virus pied-main-bouche se transmet par gouttelettes comme la salive ou bien tout simplement par contact direct. Bien que cette maladie touche essentiellement les enfants, elle peut aussi s’attaquer aux adultes. De plus, il est possible d’être contaminé plusieurs fois dans sa vie. Aucun traitement spécifique n’est associé à ce virus mais certaines personnes doivent être prises en charge médicalement à cause de gros risques d’infection, à savoir :

  • les enfants ou les adultes qui souffrent d’un déficit immunitaire. Dans ce cas, l’infection peut être très grave et s’attaquer à l’organisme dans son ensemble ;
  • les femmes enceintes qui risquent de contaminer le fœtus. Ce dernier pourrait souffrir d’une infection qui toucherait son cœur à la naissance.

Articles similaires